Sortie du livre  » Ma cure de Silence « 

Au cours de l’hiver 2016-2017, réfugiée au monastère Ryumonji à cause du froid, j’ai écrit un livre. Le thème m’en avait été suggéré par Sophie Rouanet des Editions First.

J’y aborde les différents visages du silence, comment le développer, l’entretenir et surtout… l’apprivoiser !

*******

Alors ? Vous êtes prêts ? Prêts pour l’Aventure du Silence ?

Que vous souhaitiez entrer dans le silence à pas menus ou à grandes enjambées.

Que vous vouliez picorer dans ces pages quelques exercices ou engloutir le tout avec voracité.

Que vous aimiez les envolées lyriques ou les travaux pratiques.

Que vous soyez citadins, campagnard ou rurbain / homme, femme ou transgenre / anxieux, épanoui ou « sans opinion »

… ce livre est pour vous !

Je l’ai écrit au gré du vent et des voyages immobiles, tantôt en ville, tantôt dans la forêt mais toujours, toujours : en pensant à vous.

Puissiez-vous déambuler au creux des pages comme dans un univers familier.

Puissiez-vous y dénicher quelques mélodies spirituelles pour enchanter votre quotidien.

Bonne lecture !

*****

On le trouve où ?

 

 

5
  Sur le même thème
  • No related posts found.

Commentaires

  1. lieuvin sylvie  mai 5, 2017

    je viens de me le précommander pour ma liseuse, très pressée de le lire.

    répondre
  2. Eric  juin 25, 2017

    Bonjour Kankyo,

    Je vous remercie pour le partage enrichissant de cette cure de silence au travers de votre livre.
    Lorsque je l’ai vu la première fois au rayon librairie, c’est le titre qui a suscité une première approche et ce croquis en couverture avec cette jeune femme au pull vert qui respire le calme le nez au vent. Elle est assise sur un banc, entourée du monde animalier alors qu’au loin le tumulte de la ville si fait moins oppressant.

    En le feuilletant, je tombe sur une citation de Nicolas de Chamfort qui m’interpelle. Un besoin était là, enfoui dans mon esprit, celui de réduire les paroles qui l’ont peu dire et que l’on regrette après, la crainte aussi d’un malentendu de ce qu’on voulait exprimer

    Cependant, je ne l’ai pas acheté de suite, car ayant lu plusieurs livres de psychologie et de mieux être, notamment de Christophe André, pourquoi relire peut être les mêmes choses.
    Et puis, un peu plus tard, je l’ai acheté et j’ai été intéressé par votre style avec cet humour qui détend les choses, les propose avec douceur, dans un développement amical, sans partir dans des ascèses qui peuvent sembler inaccessibles pour bon nombre d’entre nous et puis avec le partage de votre propre expérience, de vos ressentis.

    En pratique, tous les matins après 5 minutes de cohérence cardiaque, d’environ 15 minutes de méditation, puis d’étirement, je me libère avec ce que vous appelez la méthode Pina Bausch avec quelques pas de danse. Dans la voiture, à la maison, j’essaye de ne pas mettre la radio musicale tout le temps, ça gargouille dans la tête, toutefois moins d’ajout de perturbation extérieures.
    Il y a encore du travail, c’est tous les jours un recommencement dont les bénéfices se mesure avec patience et continuité car ayant moins pratiquer la méditation pendant quelques temps, j’ai pu constater le retour des vieux démons si je puis dire…
    Pour l’instant, après un mois de pratique, mon anxiété me semble moins intense et mes pensées moins négatives, moins perturbantes, moins tenaces vis à vis de ce qui me tourmente
    C’est un livre qui demande à y revenir de par les conseils d’amie, les exercices, les secrets…

    Il y a aussi peut être une réponse à une interrogation vis à vis d’une image publiée un jour sur le blog de Christophe André. Il s’agit d’une statue de Kûya-Syôlin, prêtre du Bouddha Amida, qui se trouve à Kyoto dans le temple Rokuharamitsu, elle représente un buste avec un visage qui a la bouche entrouverte et d’où sort six personnages sur un fil. J’ai fait le rapprochement avec “faire une tête gaga”. Lorsque notre esprit est encombré par des mots, des comportements face à une adversité extérieure, c’est peut être une façon de détendre notre esprit des pensées négatives vis à vis de cela.

    Avec ma gratitude

    répondre
    • Kankyo  juin 27, 2017

      Cher Eric,
      Merci pour votre long feedback concernant le livre et votre pratique. Je suis très heureuse qu’il ait pu vous être utile. J’ai vraiment pensé aux lecteurs en écrivant, en essayant d’être le plus accessible possible, tout en conservant l’esprit du zen dans son authenticité.
      De quelle image parlez vous ? ( le livre de Chistophe André). Cela m’intéresse …
      D’après votre mail, vous mettez parfaitement en pratique la règle des 3 R et des 5 C 😉 Tant mieux ! C’est sans doute la partie la plus importante du livre.
      Bonne continuation !
      Kankyo

      répondre
      • Eric  juin 29, 2017

        Bonjour Kankyo,

        Merci pour votre message et vos encouragements dans la pratique des 3R et des 5C 🙂

        Voici le lien vers la photo et la publication de Christophe André avec également une phrase qui je pense ouvre à un état d’esprit méditatif : http://psychoactif.blogspot.fr/2009/12/jecoute-le-chant-de-loiseau.html

        Bonne continuation également à vous ! Avec de belles rencontres lors de vos prochaines conférences

        Au plaisir de vous lire sur Daily Zen !

        répondre

Ajouter un commentaire