Apprendre à méditer : 5 conseils d’une nonne bouddhiste

Apprendre à méditer

Photo : Walter Eko Krepulat

Photo : Walter Eko Krepulat

De Paris à Tokyo, en passant par Sao Paolo, Tel Aviv ou Sydney, l’ambiance est à la méditation. Des pratiquants, toujours plus nombreux, s’élancent sur les traces du Bouddha pour explorer à leur tour l’univers incroyable de la conscience ! Apprendre à méditer … Que leurs pas soient enthousiastes ou précautionneux, que leur assise soit régulière ou occasionnelle, les uns et les autres expérimentent le silence et le retour à soi.

Quelle étonnante contradiction ! Alors que d’un côté le monde semble s’accélérer, un nombre grandissant de nos concitoyens s’arrête, un peu plus chaque jour, pour ne rien faire.

Vous souhaitez vous aussi apprendre à méditer ? Ou bien approfondir ? Retrouvez ci-dessous quelques conseils d’une nonne bouddhiste, pour avancer sur ce chemin du silence intérieur.

Photos de David Gabriel Fischer, photographe professionnel en retraite longue durée au monastère bouddhiste Ryumonji ( Alsace ). Son blog-photo , zen au jour le jour : www.davidgabrielfischer.com

Conseil 1 : Créez votre espace-méditation dédié

Dans l’idéal, le Sage accompli ( vieux et souriant ) peut méditer dans n’importe quelle condition : hall de gare, goûter d’anniversaire… Dans l’idéal… Mais avant d’avoir atteint cette équanimité respectable, disposer d’un petit coin-méditation, calme et accueillant, est fortement recommandé.

Un aménagement simple : tapis, coussin, encens et bougie. Installé dans votre appartement en permanence, votre espace-méditation aura au moins deux effets non négligeables : vous inciter à l’occuper ( et oui ! ) et vous offrir – chaque jour – la vision apaisante d’un endroit voué au silence.

Apprendre à méditer

Apprendre à méditer

Conseil 2 : Installer un rituel de méditation quotidien

Vous re-trouver chaque jour pendant 5 à 10 minutes doit devenir aussi essentiel que de vous laver les dents. Vous n’iriez pas voir votre amoureux avec une haleine de cowboy n’est-ce pas ? Alors pourquoi imposer aux autres l’agitation d’un mental aussi désordonné qu’une chambre d’ados ?

Mais comment se motiver ?Il s’agit de méditer toujours à la même heure, matin ou soir. Ainsi votre volonté laissera la place à une tâche quasi-automatique, reprogrammée par votre cerveau… Ce qu’on appelle : un rituel.

Conseil 2 : apprendre à méditer

Conseil 3 : Habiter son corps

Méditer ne consiste pas à flotter dans un état de bienheureuse béatitude, sans aucun contact avec la réalité. Pour cela un bon massage ferait l’affaire. Il s’agit plutôt de se coltiner à la « vraie vie », là , tout de suite, au cœur du moment.

Assis en posture de méditation : reprendre conscience d’avoir un corps, qui nous accompagne toute la journée. Et développer ainsi une conscience physique, concrète, en un mot : ressentie. En effet, si l’esprit s’échappe, rêve, baguenaude, le corps lui est toujours dans le moment présent.

habiter-corps-1

Conseil 4 : Respirez

Enfin… respirez consciemment ! Vous y trouverez de nombreux avantages. Après une ou deux minutes de respiration consciente, la physiologie change, s’apaise, et la perception du temps et de l’espace se modifient. Mais attention, observer la respiration ne signifie pas tenter à tout prix d’adopter une respiration par le ventre. Au contraire, la première étape est d’observer de façon neutre, sans rien changer, comme de l’extérieur.

Alors, dans un mélange de laisser-faire et d’attention se déploiera toute la richesse d’une méditation millénaire.

respirer-1

Conseil 5 : Stop ! Faites une pause ! 

Arrêter tout mouvement. Il ne s’agit pas de ralentir, non, mais de s’arrêter complètement. Vraiment. Sans rien faire. Pour cela vous aurez d’abord à immobiliser le corps, les yeux, la langue… Sans vous contracter.

Et vous pourrez être curieux de voir ce qui va apparaître… Chuuut … Le monde se manifeste… A travers vous.

03.09

0
  verwandte Themen...
  • No related posts found.

Ajouter un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.