Lala chat zen

Au monastère, on se lève tôt… – 09.07.2013

Dans un monastère zen, on se lève tôt. 6 heures : comme les banlieusards ayant la chance d’avoir trouvé un travail à Paris.

Nous, à cette heure-là, on fait une toilette expresse, on boit un thé chaud – un peu de douceur – et on file vers le dojo dans le petit matin. La salle de méditation est à 200 mètres des chambres, et le chemin pour s’y rendre bucolique : petits ponts de bois, escaliers irréguliers, terrasses à ...

Lire la suite...

Début d’une journée de travail – 09.07.2013

 20 minutes avant mon premier cours de la journée : V.L une orthophoniste très douée et très sympathique qui vient approfondir sa connaissance pratique de la voix. Les ortho reçoivent beaucoup de connaissances théoriques pendant leurs études mais manquant parfois d’exercices techniques qu’ils auraient eux-même expérimentés en profondeur. Du coup, nous explorons et faisons des expériences improbables en échangeant des phrases du type  » Faudra bosser un peu sur les sinus piriformes »… ou “La troisième phase de l’expire ...
Lire la suite...
sagesse amérindienne

Sagesse amérindienne

Aujourd’hui je vous propose un petit texte de la sagesse amérindienne qu’un ami m’a fait parvenir récemment.

Un texte brûlant qui a éclairé ma journée et donné du courage.

J’espère qu’il en sera de même pour vous !

 

Oriah Mountain Dreamer – L’INVITATION

Peu importe comment tu gagnes ta vie. Ce que je veux savoir, c’est l’objet de ce désir qui brûle en toi à t’en faire ...

Lire la suite...
Chant bouddhiste zen

La voix humaine – 09.05.2013

Fin d’une journée de cours à Strasbourg où je réside deux jours par semaine.

Professeur de voix, c’est mon métier, dans le sens noble du terme. Métier viendrait étymologiquement du latin « mysterium » ( rite, célébration du mystère). Celui que j’exerce est des plus mystérieux, et accueille l’inconnu les bras grands ouverts.

Quoi de plus étonnant qu’une voix humaine ? Parlant, chantant, chuchotant, roucoulant, grognant, râlant, gloussant… Toutes les voix sont là, en germe.

Mon merveilleux métier, chaque jour renouvelé, est celui d’écouter, d’admirer et ...

Lire la suite...

Amener une oeuvre à son terme – 09.04.2013

LES DEBUTS SONT IMPORTANTS …

«  Longtemps, je me suis couché de bonne heure. » ( « Du côté de chez Swann », Proust)

« Tchen tenterait-il de soulever la moustiquaire ? Frapperait-il au travers ? » ( « La condition humaine, Malraux)

« Je m’en allais, les poings dans mes poches crevées. » ( Raimbaud)

« Colin terminait sa toilette. » ( « L’écume des jours » Vian)

 

LES FINS EGALEMENT…

«  Il a deux trous rouges au côté droit » ( Raimbaud, encore)

« Franchement, ma chère, c’est le cadet de mes soucis.» ( Reth Buttler dans « Autant ...

Lire la suite...
www.davidgabrielfischer.com

Ni avant, ni après – 09.04.2013

Plusieurs mois ont passé depuis mon dernier post. C’était Noel – à l’époque –  dans un tourbillon de lumières. C’est le printemps – aujourd’hui – et l’on attend le soleil.

Entretemps, j’ai découvert le sud de l’Italie. Ses couleurs, ses ruelles tortueuses et ses voiturettes klaxonnantes.

Entretemps, les jours ont rallongé…

Entretemps, mon doux papa a appris son cancer de la gorge. Et reçu beaucoup de rayonnements artificiels, issus de machines improbables.

Entretemps j’ai tenu sa main, il a pris la ...

Lire la suite...
Photo - Walter Eko Krepulat

Lundi, jour de repos – 09.03.2013

Le lundi au monastère, c’est repos.

« Hosan », en japonais, puisque ma tradition zen vient du pays des mangas. Avant le tsunami, on disait « pays du soleil levant » mais, depuis lors, le soleil nippon a perdu ses couleurs : il se lève avec peine chaque matin, pas de quoi rigoler…

Bref, Hosan – jour de repos – c’est tous les lundi chez nous les bouddhistes.

Profitant de ces longues plages horaires de tranquillité, je pars souvent me balader avec mon chat, la petite Lala ...

Lire la suite...

Le bonheur d’un fou rire ! – 09.02.2013

En mai dernier… au monastère

Ce jour-là, nous étions une dizaine réunis pour répéter une cérémonie, … un looooongue cérémonie… qui s’est changée en loooooong fou rire.

Aujourd’hui, en plein coeur de l’hiver, je me souviens et rigole encore.

Aujourd’hui, c’est pour vous !

( photos : AnnemieVanAttenhoven 😉

Neige au monastère

Zen et tri sélectif 

La vie dans un monastère réserve bien des surprises. Aujourd’hui, je suis revenue au Ryumonji ( c’est le nom du lieu, un monastère bouddhiste de la tradition zen) après une semaine d’absence. La neige avait recouvert la plaine – comme dans la chanson –, les chemins étaient gelés et le paysage baignait dans cette couleur si particulière aux journées d’hiver. Une sorte de clarté lumineuse, assez joyeuse en fait.

Tout était gelé donc, les poubelles aussi. Etant « responsable du tri sélectif » au monastère – titre somptueux s’il en est – j’ai entrepris de les désencrasser, désincarcérer et surtout de les dégeler. Puis, de les ranger.

Puis, je me suis arrêtée devant la maison.

Et là, dans le frimas hivernal, avec le vent ébouriffant les arbres et soulevant la neige, j’ai ressenti une paix profonde. Tout était bien. Et mes petites poubelles étincelaient de givre.

Une fête de Noël – 20.12.2012

Hier soir se déroulait la fête du Noel au centre zen de Strasbourg.

Le centre est niché dans un grand entrepot aux murs blancs, en plein de centre ville. “Des volumes magnifiques », soupirerait un architecte en jachère. Pour l’heure, notre précieux dojo est aménagé entre parquets en bois et moquette épaisse, avec dans chaque grande pièce un autel bouddhiste et des compositions florales soigneusement élaborées.

Chaque espace est confié à la responsabilité d’un pratiquant : certains nettoient la cuisine, d’autres font les ...

Lire la suite...
Page 15 du 15 «...101112131415