Calendrier ZEN Août : Décrocher de son smartphone

Mois par mois, une traversée des petits tracas du quotidien – 19 exercices pratiques pour en venir à bout et modifier notre rapport à l’existence.

Chroniques écrites à quatre mains avec le journaliste François Busson, pour le magazine suisse L’Illustré.


Août – Décrocher de son smartphone

Par pure compassion, nous profitons de l’été pour vous présenter un chemin à la fois sage et bordé d’épines: lâcher votre portable! Pas facile en effet de tenter le sevrage en période de stress au travail ou de rentrée des classes. Mais l’été, avec son cortège de siestes paresseuses au bord des lacs, de grasses matinées et d’apéros prolongés au soleil couchant, offre les conditions idéales pour un défi de cette envergure.
Car, inutile de le nier, se libérer du smartphone n’est pas facile! Objet doudou, rassurant, utile, il accompagne désormais la plupart de nos activités, comme un compagnon de route. Toutefois, même si Bouddha (pourtant visionnaire) n’a rien dit sur ce thème, cet objet a aussi ses mauvais côtés, comme autant d’obstacles à une vie plus zen.
Le portable nous entraîne hors du réel: son pouvoir d’hypnose est sidéral et nous voici souvent prisonnier dans un monde virtuel, vérifiant les notifications toutes les deux minutes. Pendant ce temps, la «vraie vie» passe sous notre nez, incognito… et les heures défilent. Les réseaux sociaux, quant à eux, laissent malheureusement dans leur sillage des cohortes d’émotions des plus diverses, nées des publications regardées.
Sur le mur Facebook peuvent se succéder des chatons mignons et la famine au Yémen de façon brutale. Et, dans cet espace «hors du monde», il est difficile de prendre conscience de l’empreinte laissée (pour de vrai) dans le cœur ou le plexus solaire. Avec en dommage collatéral une accumulation de stress et de malaise au quotidien. Pour éviter cela, une seule solution, douloureuse mais indispensable.

La technique off
Cette méthode radicale que vous allez devoir assimiler durant les vacances, c’est le off. Pas le «mode avion» qui peut encore vous donner envie de visionner vos galeries photos. Non! Soyons fous: le off complet. Ecran noir, et, donc, un objet inutile, sauf peut-être comme marque-page de votre magazine. Alors, bien sûr, utiliser un objet à 800 francs comme marque-page est un peu snob. Et, à l’étranger, on va encore accuser les Suisses de richesse arrogante… Mais ce sera tout bonnement le signe ostentatoire de votre liberté retrouvée!
La clé: pour lâcher son smartphone, il est nécessaire d’apprivoiser le manque. Pour ce faire, la voie la plus directe est la suivante: ressentir le manque. Ne pas chercher à y échapper, le vivre en direct et réaliser, bouche bée, que ce manque va disparaître de lui-même par le seul fait d’avoir été vécu. Une sorte de réconciliation avec ses émotions, au cœur du moment présent.
Le plus: remarquez toutes les fois où vous empoignez tout de même l’objet (éteint, rappelons-le) et où vous le reposez comme autant de victoires intérieures. Yes!


L’auteure de ce guide, Kankyo Tannier, est une nonne bouddhiste zen à mille lieues des clichés sur la spiritualité. Blogueuse très active sur les réseaux sociaux, elle propose un cheminement intérieur fait d’humour, d’optimisme et de simplicité. Elle est également l’auteure de deux best-sellers: Ma cure de silence, déjà traduit en 14 langues, et A la recherche du temps présent. Kankyo Tannier s’intéresse à tout ce qui peut donner du sens à nos vies: ces petites choses du quotidien, ces rituels joyeux, ces moments magiques qui ouvrent les portes du ciel. Sa démarche est à la portée de tous, sans dogmes ni croyances. Elle s’inscrit dans une spiritualité moderne, en prise avec la vraie vie. Ouvrez-vous au sens de l’existence… mais en gardant les pieds sur terre.

Kanyko Tannier:
Son site: www.dailyzen.fr
Chaîne YouTube: www.youtube.com/DailyzenFr
Son monastère: www.meditation-zen.org

0
  Related posts
  • No related posts found.

Ajouter un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.