Aller au contenu
Vous êtes ici : Accueil Le blog Bouddhisme au quotidien Calendrier ZEN Novembre – Rester zen dans les bouchons !

Calendrier ZEN Novembre – Rester zen dans les bouchons !

Mois par mois, une traversée des petits tracas du quotidien – 19 exercices pratiques pour en venir à bout et modifier notre rapport à l’existence.

Chroniques écrites à quatre mains avec le journaliste François Busson, pour le magazine suisse L’Illustré.


Rester zen dans les bouchons

Est-ce que, oui ou non, les moines et les nonnes bouddhistes restent zen dans les embouteillages? Ne râlent-ils jamais dans la queue à la Migros quand le pékin de devant a oublié de peser son bulbe de fenouil et que la caissière a disparu au fond des rayons? Se posent-ils en lotus dans l’ascenseur quand celui-ci se retrouve bloqué entre deux étages? Je suis sûre que ces questions vous taraudent… Voici donc venu le moment du coming out: je l’avoue, j’ai entendu une nonne bouddhiste lâcher une bordée de jurons aux abords de Strasbourg, alors que le périphérique apparaissait, au loin, noir de monde et parsemé de feux arrière clignotants. «Put… de bor… de m…!» Je l’ai d’autant mieux entendue, avouons-le, que le son provenait de ma propre bouche, avec des relents d’accent parigot du plus bel effet. Et c’est tant mieux! Car comment nous, bouddhistes, pourrions être crédibles pour parler de la gestion des émotions si nous avions le ressenti d’une amibe? Nous avons, comme tout un chacun, des sautes d’humeur, des bouffées d’énervement dans les bouchons de la vie, mais nous avons appris une technique qui permet de les vivre plus sereinement: la rentabilisation des moments de creux.

En profiter pour se reconnecter
Dès qu’un moment d’attente et donc de vide apparaît, profitez-en pour ressentir votre respiration, vous reconnecter à votre corps ou observer l’apparition-disparition des émotions. Dans les embouteillages, en faisant la queue dans un magasin, en attendant le chargement d’une page web, en patientant au téléphone pour joindre les CFF, les occasions de pratique chaque jour sont très nombreuses!
Imaginez par exemple: votre belle-mère raconte pour la énième fois ses vacances en Thaïlande (l’épisode fameux de la plongée avec les mérous) sans se demander si ce thème pourrait avoir l’heur d’intéresser son auditoire. Qu’à cela ne tienne! Vous vous recentrez sur vous et profitez de ce (très) long récit pour travailler à votre évolution personnelle. Pour un peu, votre belle-mère deviendrait votre alliée sur la voie du Bouddha! Quel changement de paradigme, n’est-ce pas?
La clé: s’abstraire des contingences négatives de la vie pour les positiver.
Le plus: avec cette pratique de rentabilisation des moments de creux, les creux se transforment en vagues puissantes nous déposant sur les rives du moment présent. Les embouteillages peuvent devenir des espaces de silence intérieur et l’autoroute comme une première étape, un ralenti nécessaire, pour s’harmoniser au lent battement de votre cœur.


 

2 commentaires sur “Calendrier ZEN Novembre – Rester zen dans les bouchons !”

  1. Pour m’extraire j’écoute des podcasts et je pars un peu plus tôt.
    Parfois juste le fait de savoir que je ne vais pas être en retard me permets de me sentir plus détendu !

    Donc s’organiser est certainement la clé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.