Rejoignez « Nuit Assis », mouvement de méditation révolutionnaire !

MÉDITATION – NUIT ASSIS

Il semble que nous soyons à l’aube d’une nouvelle ère: une ère où les individus reprennent les rênes du pouvoir. Avec les moyens qui sont les leurs, certes, mais qui vont dans les prochaines années se révéler extrêmement efficaces. De quelle manière? Pour quoi faire? Et surtout qu’est-ce-que la méditation peut bien à voir avec tout ceci? Lisez plutôt.

Le pouvoir de la (non) consommation

Ce pouvoir immense, capable de faire trembler les plus grandes multinationales, est entre nos mains. Nous, citoyens lambda, pouvons influencer la marche du monde. Récemment, j’ai ainsi participé à une campagne de l’association PETA, laquelle, à coup de pétitions et autres actions d’éclat, est parvenue à faire interdire l’usage de la fourrure à de nombreuses marques de vêtements.

Dans toutes les formes de spiritualité, les pratiquants sont invités à une consommation équitable: un produit n’est pas éthique, ne l’achetons pas. Une démarche – révolutionnaire s’il en est- permettant de mettre en place peu à peu le monde dont nous rêvons.

A chacun maintenant de confronter son monde idéal aux allées du supermarché… et à faire en sorte de contribuer à son avènement ! Ainsi, ces questions, nécessaires pour ne pas consommer de violence : qui a fabriqué l’objet devant mes yeux ? Ce vêtement est-il sorti des mains d’un enfant enchaîné à sa table de travail ? Ses paillettes ont-elles meurtri les doigts d’une gamine aux yeux tristes à l’autre bout du monde ?

Bien sûr, et je pense souvent à eux, certaines personnes se demandent déjà chaque matin comment nourrir et vêtir leur petite famille. L’éthique passe parfois au second plan. Mais j’ai aussi remarqué que les personnes les plus pauvres sont aussi, bien souvent, les plus généreuses…

Alors, chaque fois que c’est possible, non-consommez ! La non-consommation devient alors une force qui permettra aussi aux entreprises de rejoindre -parfois bien malgré elles- ce mouvement global citoyen « d’éthicisation » de la planète.

(et cet article me permettant au passage de créer un nouveau mot « éthicisation », il est joli n’est ce pas? 😉 J’attends l’avis de l’Académie Française… hum…)

Et la méditation dans tout ça ?

A la source de la consommation il y l’idée implicite que quelque chose nous manque pour nous sentir vraiment bien : un smartphone plus récent, une nouvelle tondeuse, ou les paillettes sus-citée. Si on achète, on se sent mieux ( jusqu’à découvrir le mode d’emploi de 200 pages de notre nouvel objet connecté, dont l’installation nous prendra tout le week-end, mais ceci est une autre histoire…) Le Bouddha -expert ès méditation– prend le contrepied de cette méthode de bien-être par la consommation. Véritable iconoclaste, il propose la pratique suivante : asseyez-vous en méditation, et apprivoisez le manque. Assis, immobile, toute une nuit s’il le faut, découvrez de quelle manière vous pouvez simplement être heureux sans rien rajouter au moment présent.

Une vraie démarche de libération permettant ensuite, dans notre supermarché, de consommer de façon raisonnable et non pour combler un manque.

 » Nuit assis « , le mouvement qui libère l’homme !

 » Nuit assis  » est donc un mouvement citoyen ayant lieu – en ce moment même – dans toutes les villes du monde. Au moment où vous lisez ces lignes en effet, des personnes comme vous et moi ont choisi de méditer au lieu de courir après le temps qui passe. Ils sont en méditation à Strasbourg, Paris, Tokyo, New-York ou Reykjavík. Ils vont méditer entre midi et deux au lieu de faire les magasins. Ils s’inscrivent à des retraites spirituelles quand d’autres vont au Club Med. Ils font une nuit de Zazen ( méditation zen ) un samedi soir au lieu de regarder The Voice… Bref, le mouvement « nuit assis » est lancé. Alors, vous nous rejoignez ?

Sur notre page facebook : participez en notant et partageant vos périodes de méditation !

https://www.facebook.com/NuitAssis

1
  Sur le même thème
  • No related posts found.

Commentaires

  1. Daniel  mai 27, 2016

    Bonjour Kankyo

    J’espère que nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère car nous courons à la catastrophe dans quel monde vont vivre nos enfants ?
    Je suis en perpétuel révolte quand je vois que des enfants de dix ans récoltent le tabac pour Philip Morris, les lingeries féminine dont femmes et hommes raffolent et qui sont cousu par des fillettes de 13 ans, 12 heures par jour, 7 jours par semaine pour 60 centimes de l’heure, fillettes naturellement retirées de l’école. Pour certains gosses Disney est loin d’être un compte de fées.
    Des grèves un peu partout en France, je n’y suis pas opposé mais je m’insurge contre les méthodes, j’ai envie de leurs hurler  » lisez Gandhi » mais ils préfèrent bruler des pneus de voitures et affronter les forces de l’ordre issu du même milieu social.
    Je ne vis pas comme toi dans un Temple, je t’envie par moment alors à défaut de pouvoir y vivre comme toi, j’ai fait de mon corps un temple sacré mais pas évident.
    Je t’embrasse chère Kankyo.

    répondre

Ajouter un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.