SALUTATION AU SOLEIL LEVANT – Février 2015

La salutation au soleil levant, pratique spirituelle

A peine sortie du lit, première pratique spirituelle de la journée : Surya Namaskara, la salutation au soleil levant. L’occasion, dès l’orée du jour, d’envelopper l’esprit d’une étole de concentration. Se concentrer sur chaque mouvement, chaque ressenti, chaque organe, chaque geste : pratique ardue tant la force de la rêverie est tellurique. L’esprit, inlassablement, se projette ailleurs. Vers l’avenir ( quand je serai encore plus souple et concentrée) ou vers le passé ( quand je pratiquais le yoga en Inde devant le rocher de Patanjali, dans une douce chaleur, mmm…).

Dès les premières minutes, au saut du lit, si toute ma vigilance n’est pas de mise, j’aurai tôt fait de programmer mentalement le déroulement de ma journée ou de tirer des plans sur la comète. Faire par exemple la salutation au soleil en écrivant mentalement des « To do lists », et ôter aux heures suspendues du petit matin leur poésie fragile.

Alors je me concentre ( parfois en pestant…). J’invite l’énergie de la concentration à se déployer, en me désintéressant totalement de tout ce qui n’est pas yoga : un travail d’orfèvre, une précision chirurgicale. Car le petit monde de la conscience est aussi subtil que varié et passe d’un thème à l’autre avec insouciance.

Y’a quoi dans ma tête le matin pendant les salutations au soleil ? 

En exclusivité pour vous lecteur, un aperçu succinct des méandres de mes pensées, dont l’objectif principal semble se résumer en une phrase « C’est mieux ailleurs… » ( ou en termes plus bouddhistes : « Au cœur de l’insatisfaction, rencontre avec la soif dans les activités du quotidien »)

Pensée d’évaluation «  Hou là là, c’est coincé. Il faudrait que je prenne rendez-vous chez l’ostéopathe. Justement je viens d’en rencontrer une fort sympathique en allant soigner les chevaux avant-hier… »

Pensée-projet «  Demain je fait une salutation en plus. Il paraît qu’il faut 12 salutations chaque matin pour maintenir une bonne santé… »

Pensée-projet : «  Tiens il faudrait que je relise le livre de Swami Satyananda sur la salutation au soleil… »

Pensée-souvenir-comparaison : «  En Inde, avec le yogi Ritodgata qui m’enseignait le yoga, j’étais plus calme, plus présente… »

Pensée-projet « Bientôt à cette heure-ci il fera jour, je pourrai aller pratiquer dehors dans les champs… »

AD LIB…

En résumé : Saint Patrick ou pas, le mental danse la gigue.

Alors au petit jour lui et moi on fait un pacte : il promet d’être calme, et moi de l’écouter, un peu plus tard… peut-être…

0
  Sur le même thème
  • No related posts found.

Ajouter un commentaire


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.